Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 21:06

le 28/03/12 : ouvertures fermetures de postes CTSD 27/03/12

 


 


Carte scolaire 2012 :

CTSD du 27 mars

COMPTE RENDU CTSD carte scolaire « écoles » de la Vienne :

31 élèves en plus, 61 suppressions de postes !

L’IA persiste à faire payer « la dette » aux RASED et à la maternelle. 



Le CTSD de la Vienne pour s’est réuni mardi 27 mars. Fabien Vasselin et Claire Saint-Philippe y représentaient la FNEC-FP-FO. L’administration a soumis au vote des représentants du personnel la carte scolaire pour la rentrée prochaine. Sans surprise le projet de l’IA a réuni 10 voix contre lui, 0 voix pour.

RAPPEL : c’est le CDEN, convoqué pour le 4 avril par le Préfet, qui validera définitivement la carte scolaire « écoles ».

 

Déclaration Force Ouvrière :

« Monsieur l’Inspecteur d’Académie, notre fédération, la FNEC-FP-FO, est partie prenante de l’action commune en cours contre les suppressions et les fermetures de postes dans la Vienne : avec les autres fédérations de l’enseignement, FO appelle enseignants et parents d’élèves à la manifestation à la Préfecture le 28 mars à 14 h 30.

 

Car la carte scolaire que vous nous présentez ne passe décidément pas !

Malgré des effectifs en hausse, c’est 14 postes de moins pour la Vienne à la rentrée 2012 !

La maternelle paie le prix fort : aucune ouverture, des effectifs moyens en hausse !

L’élémentaire continue de subir le manque de moyens et notamment de remplaçants !

L’aide aux élèves en difficulté est sacrifiée : après la saignée des RASED de 2008, 2012 sera l’année de l’amputation ! L’abandon des élèves en difficulté, rampante depuis des années est plus que jamais à déplorer.

La suppression de la Brigade Formation Continue signifie la fin de la Formation continue sur le temps de travail : « c’est inacceptable d’être encore moins que pas formé ! » C’est une honte : dans quelle profession voit-on cela Monsieur l’Inspecteur?

 

FO est aux côtés des collègues pour demander l’annulation de toute suppression de poste. Aucune suppression n’est justifiée !

FO revendique avec les collègues le respect du droit à la formation continue sur le temps de travail, avec remplacement par des BFC, pas par des étudiants en master !

Chaque suppression dégrade encore les conditions de travail et l’état de l’école publique !

 

Les collègues, les parents d’élèves vous demandent de renoncer aux suppressions. Voici, parmi d’autres, une motion d’école qui nous a été adressée (celle de l’école de Bellefois de Neuville de Poitou), dénonçant les suppressions de postes et les attaques contre les RASED, et précisément contre les 2 postes E de Neuville (nous en faisons la lecture).

FO demande avec les collègues l’annulation de toutes les suppressions.

En accord avec les autres fédérations syndicales, FO vous fait part des vœux suivants : 

 

« Les organisations syndicales siégeant au CTSD de la Vienne, ont adopté les vœux suivants :

  1--Vœu commun FO, FSU/CGT, UNSA :

    Les organisations syndicales de la Vienne, FSU/CGT, FNEC-FP-FO et UNSA Education, réunies en CTSD le 27 mars 2012, demandent le retrait des projets de textes sur l’évaluation des enseignants.

   2-- Vœu commun FO, FSU/CGT, UNSA :

    Les organisations syndicales de la Vienne, FSU/CGT, FNEC-FP-FO et UNSA Education, réunies en CTSD le 27 mars 2012, demandent l’annulation des suppressions de postes. »

 

Points divers :

-       DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION (DIF) : FO demande un point sur la mise en place du DIF dans le département, les collègues atteignant cette année le plafond des 120h00 sur leur compte épargne temps formation. Les délais et l’ordre du jour chargé reportent à plus tard l’étude de ce point. Mais il nous est répondu qu’en matière de DIF rien n’a été fait par l’Education Nationale et qu’en effet ce n’est ni normal ni réglementaire. FO invite les collègues qui veulent faire valoir leur droit au DIF (120h00 de formation sans relation obligatoire avec notre métier, sur le temps de travail, et en partie prises en charge financièrement par l’employeur) à se rapprocher du syndicat.

-       FORMATION DES T1 : FO demande qu’une réponse soit apportée aux T1 dont la semaine de formation a été annulée dans le but de « préserver la capacité de remplacement », et que leur droit à la formation soit respecté (il s’agit d’une obligation de l’administration).

-       Autres points : LPC, ½ journée de solidarité et liberté des collègues à fixer la date de récupération. L’IA ne contredit pas FO sur son interprétation des textes, il ne va pas à l’encontre du droit des collègues.

 

Autre point : Service de soins SESSAD associé à chaque CLIS du département

Depuis l’ouverture de 4 CLIS en septembre 2010, FO demande que des SESSAD soient associés à ces 4 CLIS. Notamment sur la CLIS Ernest Pérochon de Poitiers dont le Snudi-FO suit le dossier. L’IA répond que ce n’est pas de l’ordre de ses compétences, qu’il nous encourage à rencontrer le Directeur départemental de l’ARS (ce que nous avions déjà prévu). FO observe que, si cela n’est pas de l’ordre des compétences de l’IA, il peut d’autant plus soutenir la demande des collègues et des parents.

La question du SESSAD se pose également pour la nouvelle CLIS de Cenon-sur-Vienne.

FO propose aux collègues de ces CLIS de prendre contact avec le syndicat afin de préparer ensemble la délégation auprès du directeur de l’ARS.

 

Le DASEN (IA) présente dans sa déclaration sa démarche déjà exposée en groupe de travail :

« Il y aura à la rentrée de septembre 2012 le même nombre de classes dans la Vienne qu’à la rentrée de septembre 2011. C’est une volonté ; or, il a bien fallu rendre 13,4 postes comme demandé par le Ministère (la fameuse dette cf. CR du groupe de travail du 13 mars).

La carte scolaire que je présente l’est avec un attachement particulier aux zones rurales du département. Les décisions sont prises lorsque la démographie des communes le permet. Ce n’est pas la décision de l’Education Nationale (EN) de retirer des postes qui fait baisser les effectifs des écoles.

Sur les postes de direction du CMPP et de l’IME, la discussion continue avec l’ARS en vue d’un accord, mais, en attendant, l’EN n’ayant pas de salarié avec les diplômes nécessaires, nous avons acté que nous comptions retirer ces postes. Ce n’est pas un jugement sur l’utilité ou le travail des associations qui gèrent ces établissements, mais il s’agit d’associations, donc ce n’est pas l’EN.

Par ailleurs, je tiens à conserver des moyens de remplacement identiques, et tous les postes de psychologues seront conservés. Il a donc bien fallu prendre des postes quelque part, et j’assume mes choix. Douze emplois RASED seront donc supprimés dans ce que je vais vous présenter.

Le redéploiement des E et G se feront en respectant la réglementation sur les RASED et aussi en tenant compte des difficultés sur les territoires, des résultats aux évaluations nationales et du travail de proposition en liaison avec les IEN.

Les RASED ne disparaissent pas contrairement à ce que j’ai entendu dire. Ils sont nommés depuis toujours sur une circonscription, pas sur une école (où ils sont seulement rattachés administrativement), sauf nécessité de traitement de la difficulté scolaire. Ils continueront donc à intervenir sur une circonscription, avec des secteurs redéfinis en fonction des priorités.

L’aide aux élèves en difficulté ne disparaît pas non plus : chaque maître doit 60h00 annualisées pour l’AP (aide personnalisée). Dans la Vienne, cela représente 90.000 heures gratuites d’aide aux élèves en difficulté ! Ajoutez à ce dispositif les stages de remise à niveau : la Vienne est la lanterne rouge de l’académie dans l’organisation de ces stages, faute d’un nombre suffisant d’enseignants volontaires pour ces heures supplémentaires défiscalisées ». […]

Fermetures : 61,75 postes

Ø20,75 postes classes

Maternelles : 7 postes

Elémentaires : 6 postes

Primaires et RPI : 6 postes

Châtellerault les Minimes

Lussac les Ch. J. Rostand
Quinçay
Rouillé
Vendeuvre G. Gauthier
Les Roches Prémarie Andi.

Scorbé Clairvaux

 

2 CLASSE MAINTENUE

-Dangé A. Souché avec des effectifs prévus de 89 élèves voit la mesure de fermeture retirée

-Saint Benoit I.Jouenne

 

Châtellerault Lakanal-Littré

Nieul l’Espoir

Poitiers Pagnol

St Georges les Bx M. Jolliet

Saint Germain

St Benoit I. Jouenne

1 CLASSE MAINTENUE :

Loudun le Martray

 

 

Primaires

Adriers F. Albert
St Pierre d’Exideuil

Saint Sauvant

RPI

>Chapelle Viviers- Chauvigny Pouzioux-Leignes s/ Fontaine

 

La fermeture de Millac, RPI-Saint Macoux/St SAviol et la fermeture conditionelle de RPIFleix- Paizay le Sec sont levée et les classes maintenues.

 

Ces mesures ont pour conséquence la perte de 0,75 poste dévolu à la décharge des directeurs

Ø41 postes hors classes

Remplacement : 22 postes

RASED et surnuméraires : 15 postes

Autres : 2 postes

20 brigades formation continue

1 brigade départementale

1 ZIL

 

IDEM

 

1 E Neuville J. Ferry

1 E Lencloître

1 E Naintré Joliot Curie

1 E Poitiers J. Brel

1 G Lusignan Elem.

1 E Lusignan

1 G La Villedieu du Clain

1 E Poitiers A. Bouloux

1 E Poitiers La Grange St P.

1 G Poitiers J. Mermoz

1 G Poitiers E. Pérochon

1 G Châtellerault H. Denard

3 surnuméraires : Loudun Martray, Couhé, Chauvigny.

IDEM : 2 modifs de lieux

1 poste E de Neuville est conservé

1 poste CMPP

1 poste IME Montmorillon

1 poste TICE (0,5 Vivonne et 0,5 IA)

 

IDEM

 

 

 

 

 

 

ØOuvertures :  33 postes
9 postes classes (+2 conditonnels)

Maternelles : 1 poste + 1 conditonnel

Elémentaires : 6 postes

Primaires et RPI : 2 postes + 1 conditionnel

Latillé

Vouneuil s/s Biard JY Cousteau « Pouzioux » (ouverture conditionnelle)

 

+1

Buxerolles bourg

Châtellerault Antoigné

Poitiers J. Brel

Poitiers A. Daudet

Vivonne L-W. Elem

Vouneuil s/ Vienne M.P (l’ouverture conditionnelle est levée)

+1

Primaires

Lathus Saint Rémy A. Thév.

RPI

>La Chapelle Moulière – Lavoux – Liniers >Chabournay – Charrais (conditionnelle)

>Lizant- St Gaudent – Voulème (mise en conditionnelle entre le GT et le CTSD, la mesure est annulée)

Ø24 postes hors classes

Remplacement : 20 postes

RASED et surnuméraires : 2 postes

Autres : 2 postes

20 brigades départementales

IDEM

Il s’agit des 20 brigades formation continue supprimées plus haut, postes transformés en brigade congé (lire CR du CTSD du 10/02/12)

1 E Mirebeau Elem.

0,5 G circ. Poitiers ASH

0,5 G circ. Poitiers Nord Le poste sera rattaché à Vouneuil s/ Vienne

IDEM

CLIS Cenon s/Vienne

1 TICE ASH/TICE départementale

IDEM

 

 

POSTES NON UTILISES : 7,10 postes

1/ Le solde est  de — 28,75 postes (contre 36,75 au soir du GT groupe école) à l’issue de ces mesures détaillées plus haut.

2/ Mais 6,25 postes sont prévus pour la décharge formation des PE stagiaires un jour par semaine : le solde n’est donc plus que de -22,5 postes.

3/Le département doit rendre 13,4 postes au Ministère. Il reste 9,10 postes pour des ouvertures (7,10 si les ouvertures conditionnelles sont prononcées) et des révisions de carte scolaire.

Des ouvertures et des abandons de fermeture sont donc encore largement possibles, même dans ce périmètre fixé par le Ministère ! Pour le reste, il faut que le Ministre rende des postes comme le demandent les personnels...

 

 

Sur la base des dossiers qui lui ont été adressés, FO a défendu entre autres :

(point sur les dossiers suivis et défendus par FO)

 

LATILLE MATERNELLE : OUVERTURE OBTENUE

La moyenne par classe est de 31 élèves ! Aucune ouverture n’a été proposée par l’administration lors du Groupe de Travail. FO est intervenue dès cette date pour demander une ouverture et dénoncer le projet de l’administration de glissement de 5 élèves de GS vers l’école élémentaire voisine, projet non réglementaire. Le même projet présenté l’an dernier à Smarves et aux Roches-Prémarie avait fait l’unanimité contre lui.

FO demandait une ouverture en maternelle. Ouverture obtenue.

 

LES ROCHES-PREMARIE-ANDILLE : FERMETURE MAINTENUE

L’ouverture obtenue en maternelle l’an dernier est menacée, alors que l’école ne perd qu’un élève ! Le SG objecte que les chiffres de l’an dernier étaient « fantaisistes ». Pourtant, à l’heure actuelle, l’école scolarise bel et bien le nombre d’élèves annoncés !

L’administration s’appuie pour fermer sur des chiffres étonnamment bas, ne correspondant pas à ceux que nous a donnés l’école. Si la fermeture devait être maintenue, la moyenne par classe serait de 28,66 élèves par classe, la plus élevée du département désormais.

FO demande l’abandon de la suppression de poste. L’IA maintient la fermeture. Les collègues et les parents étaient mobilisés mardi soir contre les mesures de carte scolaire prévues sur le canton. FO interviendra pour une modification en CDEN.

 

LOUDUN : LE POSTE CLASSE EST CONSERVE, PAS LE SURNUMERAIRE

L’école du Martray, pourtant dans un secteur peu favorisé, subirait une double sanction : perte de l’enseignante surnuméraire pourtant indispensable, et perte d’un poste classe entrainant une moyenne élevée de 25,5 élèves par classe remettant en cause les chances de réussite de l’équipe enseignante.

FO demande l’abandon des deux suppressions. Le poste classe est maintenu, mais l’IA s’obstine à supprimer le poste surnuméraire

 

SAINT BENOIT I. JOUENNE MAT. : FERMETURE ABANDONNEE

L’administration avait présenté en Groupe de Travail un projet de fermeture sur I. Jouenne élémentaire et maternelle.

Mandatée par les collègues de la maternelle pour défendre l’école, FO avait insisté sur les variations d’effectifs sur ce secteur, et sur l’accueil des TPS. Important sur cette école, si la fermeture devait se faire, cet accueil des tout petits n’aurait plus lieu, risquant de profiter à l’enseignant privé catholique et d’entraîner une perte d’élèves pour les écoles (l’école maternelle privée voisine scolarise les 2-3 ans pour 40€ par mois, bien moins cher qu’une crèche) !

Après fermeture, la moyenne par classe aurait atteint 29,33 avec les TPS inscrits, et 27 sans ces élèves. Par ailleurs, des logements sont en cours d’achèvement et de nouvelles familles attendues : cela fait craindre des classes surchargées.

FO a demandé le maintien du poste et la comptabilisation des TPS dans les effectifs prévisionnels. Le projet de fermeture a été abandonné.

 

Postes G La Villedieu du Clain et Nouaillé M. : LE POSTE G DE NOUAILLE EST MAINTENU

Le 13 mars nous écrivions : « Avec la suppression de ces deux postes, c’est tout simplement la disparition de toute aide G sur le secteur !

Pour FO, les 2 postes doivent être maintenus, l’aide personnalisée n’est pas un argument, la rééducation des élèves signalés aux réseaux nécessite une formation. Aucune suppression de poste RASED n’est justifiée. »

 

Postes E Neuville de Poitou : UN DES 2 POSTES EST CONSERVE

Nous écrivions le 13 mars : « Sur un bassin d’environ 1100 élèves et 17 écoles, il n’y aura plus aucune aide E ni G ! Il ne subsisterait plus qu’un psychologue scolaire ! Une fois encore, ces suppressions sont inadmissibles, le réseau doit être complété, pas le contraire ! L’argument de l’IA, comme quoi les collègues G et E de Lencloître et Mirebeau seront amenés à prendre le relais sur le secteur de Neuville, ne dupe personne : ils auront déjà fort à faire sur leur secteur, c’est donc priver les écoles et les élèves du secteur de Neuville de toute aide, et créer un désert supplémentaire privé de toute aide spécialisée. »

Un des 2 postes E est finalement maintenu.

 

MILLAC :

« En termes comptables, la fermeture est incontestable, explique l’IA. En 5 ans, on est passé de 42 à 20 élèves. » Mais l’IA n’est pas un « homme de certitude » (sic !) : il se pose des questions, car il s’agit de transformer une école primaire en une école à classe unique de la maternelle au CM2, avec 22 élèves ! Et de condamner l’école à terme.

FO demandait le maintien des 2 postes de l’école pour les mêmes motifs.

La mobilisation des enseignants et des parents d’élèves fait revenir l’IA sur sa décision : le projet de suppression d’un des deux postes est abandonné.

 

VENDEUVRE DU POITOU :

Des nouvelles inscriptions pourraient être prochainement enregistrées sur les écoles. Nous demandons la plus grande vigilance.

 

Autres écoles : prendre contact avec le syndicat pour les infos concernant votre école.

 

Tenez informé le syndicat de toutes les initiatives prises sur votre école, retournez l’enquête carte scolaire en pièce jointe.

 

 

 

 

 

Rejoignez Force Ouvrière, adhérez au Snudi-FO !

Pas de satisfaction des revendications sans syndicat !

 

 

Renseignez-vous !

Partager cet article

Repost 0
Published by snudifo86 - dans Carte scolaire
commenter cet article

commentaires

En une :

nouveau_hv.gifNouveau site internet pour retrouver le Snudi-FO86 :

>>>>> http://86.fo-snudi.fr

 

                                                                                                               

  

Loi d'orientation sur la "Refondation de l'Ecole"

Signez, faites signer la pétition rythmes scolaires en ligne (ici)

Recherche

Archives

Le point sur...

a.jpgPOUR CONNAITRE VOS DROITS ET MIEUX LES DEFENDRE :
le guide de vos droits est toujours disponible gratuitement sur simple demande auprès du syndicat


Pour être informé,
Pour être défendu,
Pour revendiquer,
IMAGE0002.JPG

 snudifo.jpg

carte.gif

DBD


TLP

 

BDD

 

LD